Share
LePalatin.com
De bon augure

De bon augure

Après trois semaines de préparation, la SIG continue sa montée en puissance. Depuis sa première sortie contre les voisins de Souffelweyersheim (défaite 66-65), elle a enchaîné quatre autres matchs.

Tout d’abord face au SLUC Nancy, récemment relégué en Pro B, que la SIG a rencontré à Mulhouse le 25 août. En plus des joueurs déjà présents une semaine plus tôt, les spectateurs du Palais des sports ont pu admirer les premiers pas en France de la recrue strasbourgeoise, David Logan. Un match que la SIG aura largement dominé, malgré une entame de match quelque peu compliquée, et signa une victoire aisée, 72 à 52. Une semaine plus tard, premier tournoi pour les strasbourgeois avec l’Ain Star Game, une compétition présente dans le calendrier de la SIG depuis maintenant plusieurs saisons. Au menu, trois matchs en trois jours, avec notamment un affrontement face au champion en titre, Chalon et face à Levallois, de son ancien capitaine Louis Campbell. L’effectif, uniquement composé de six joueurs professionnels, aura souffert lors de son premier match, avec à la clé une défaite 102 à 78. Dès le lendemain et malgré une fatigue bien présente, ils feront preuve d’une belle réaction pour se défaire de l’équipe parisienne sur le score de 82 à 77. Malgré tout, cette victoire les laissera à la troisième place du groupe et la SIG devra donc disputer un match face au troisième du second groupe, un adversaire vu l’an dernier au Rhénus, le BC Ostende. Et là aussi les joueurs de la SIG feront preuve d’un excellent état d’esprit et de beaucoup de courage pour s’imposer 80-71 et terminer ce tournoi à la cinquième place.

CREDIT PHOTO : SIG BASKET FANS / Audrey Feltz

Malgré la lourde défaite en ouverture, plusieurs joueurs ont déjà montré de belles dispositions pour bien s’intégrer dans les systèmes mis en place par le staff. En premier lieu Zack Wright. Avec 11,2 points de moyenne pour le moment (14,6 sur le tournoi), 5 rebonds et 5,4 passes décisives, il se place déjà comme un des leaders de l’équipe. Pour l’accompagner dans ce rôle, David Logan semble lui aussi prêt. Arrivé dans un très bon état de forme selon les dires de Lauriane Dolt, il présente déjà des statistiques dignes de ses précédentes saisons, avec notamment 17,8 points de moyenne. Autre recrue déjà en vue lors du match face au BCS, Darion Atkins a lui aussi déjà démontré des qualités intéressantes, qui pourraient faire de lui une des belles surprises en Pro A cette année. Avec 15,2 points et 6,8 rebonds de moyenne sur cette première partie de présaison, il impressionne déjà par son physique. Du côté des « anciens », la belle surprise est à mettre au profit d’Olivier Cortale, qui semble bénéficier de son travail estival. Nul doute que cette belle entame semble confirmer la confiance que le staff a placé en lui et pourrait lui permettre d’engranger encore plus de temps de jeu lors des futures rencontres. Pape Sy semble lui aussi retrouver son niveau. En atteste ses vingt points inscrits face à Levallois (9,4 de moyenne sur les cinq matchs disputés) et une activité en défense toujours très précieuse. Enfin, le capitaine Jérémy Leloup effectue également une bonne préparation. Avec 8,4 points, 3 rebonds et 2 passes décisives de moyenne, son expérience et son implication sont toujours bénéfiques et seront indispensables pour mener l’équipe tout au long de la saison.
De belles promesses (qui resteront à confirmer) dès lors qu’on sait que l’effectif manque toujours de certains joueurs cadres. Après le départ de McNeal qui, s’il était resté aurait déjà intégré l’effectif, c’est Chris Otule qui devrait prochainement rejoindre ses coéquipiers. Malgré une bonne saison régulière, le club chinois dans lequel il évolue vient d’être disqualifié des Playoffs suite à une rixe. Un renfort qui sera bénéfique pour les prochaines échéances et pour commencer son intégration au sein de l’équipe. Concernant Michael Dixon et Louis Labeyrie, leurs absences pourraient encore un peu durer car tous deux sont sélectionnés pour disputer l’Eurobasket. Surprise de la sélection de Vincent Collet, Louis Labeyrie est en train de réussir ses débuts en bleu. Avec 20 minutes par matchs en moyenne, il émerge à 7,7 points, 4,7 rebonds pour une évaluation à 12,7. Alors que son équipe est en pleine progression, elle pourrait bien jouer un rôle important, malgré tous ses absents. La retrouver en quarts de finale ou au delà ne relevant pas de l’utopie, son retour devrait se faire après le 15 septembre. Pour Michael Dixon, son retour pourrait aussi avoir lieu un peu plus tard que prévu, tant son équipe (la Géorgie) semble être un sérieux outsider. Il est un des trois joueurs les plus utilisés de l’équipe Géorgienne avec 32 minutes en moyenne, mais également 7,3 points et 5,3 passes décisives par match. Des prestations individuelles là aussi prometteuses. On attend impatiemment leurs arrivées et les premiers matchs afin de pouvoir juger du réel potentiel de cette équipe. La dernière touche (le remplaçant de McNeal) pourrait aussi être la cerise sur le gâteau. Pour enfin remporter un titre ?

Crédit photo : J. Cormareche