Share
LePalatin.com
Une dernière victoire avant la trêve ?

Une dernière victoire avant la trêve ?

La qualification pour les huitièmes de finale de la BCL en poche (le tirage aura d’ailleurs lieu mercredi matin), la SIG effectuera ce samedi un déplacement compliqué à Cholet. Pour ce dernier match avant la trêve de la ProA -ou Jeep Elite- (la Leaders Cup se déroulera le week-end prochain puis ce sera au tour de l’équipe de France), les strasbourgeois pourront continuer leur série de victoires (huit victoires de suite à l’heure où nous écrivons) et mettre la pression sur Monaco et Le Mans en tête du championnat.

Mais avant cela, il faudra passer l’obstacle Cholet, équipe qui participera aussi à la Leaders Cup la semaine prochaine. En d’autres mots, ce n’est clairement pas un match à prendre à la légère. Après « l’euphorie » suite à son inespérée première place en BCL, il faudra encore jouer à son meilleur niveau sous peine de voir la défaite repointer le bout de son nez. Du côté des adversaires, depuis leur série de trois victoires à la fin des matchs aller, les choletais sont un peu plus dans le dur. Battus de peu par Villeurbanne à domicile (69-72), ils sont tombés une semaine plus tard à Dijon (78-62). Alors, devant son public, les coéquipiers du néo-international Jonathan Rousselle voudront se reprendre et accrocher une équipe du niveau actuel de la SIG serait un excellent moyen de se faire pardonner. Au match aller, Cholet venait d’accueillir dans ses rangs l’intérieur Yanci Gates. Depuis, il s’est clairement imposé comme un élément essentiel de son équipe. La preuve en est, il est l’élément numéro 1 de son équipe en attaque et donc logiquement son meilleur marqueur (10,9 points). Avec des joueurs complémentaires comme David Michineau ou Jerry Boutsiele, Cholet pourrait bien poser quelques soucis aux SIGmen.

Du coté de Strasbourg, on devra encore faire sans Louis Labeyrie, Jérémy Leloup ou encore Pape Sy. Mais Florent Pietrus et Levi Randolph feront eux leurs premiers pas en Pro A avec le maillot de la SIG. Au match aller, les hommes de Vincent Collet s’étaient assez facilement imposés dans un match globalement bien maîtrisé. Mais depuis, les choses ont bien changé pour les deux équipes et c’est un match qui promet d’être bien plus intéressant.

Crédit photo : Clément Rebholz