Share
LePalatin.com
La France a un incroyable talent

La France a un incroyable talent

PASCAL BRIDEL, ACTUELLEMENT OBSERVATEUR POUR L’AJ AUXERRE DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES, EST UN GRAND CONNAISSEUR DU FOOTBALL. RETROUVEZ CHAQUE SEMAINE, SON ANALYSE SUR LE MONDE DU BALLON ROND DANS LA RUBRIQUE « L’ŒIL  DE PASCAL BRIDEL ». CETTE SEMAINE, IL NOUS PARLE DE CES FAMEUX MATCH DE LA FRANCE CONTRE LES PAYS-BAS ET LE LUXEMBOURG…

J’avoue que j’ai « piqué » le titre de mon édito à une émission de télévision qui est diffusée sur M6 depuis 2006 et que bon nombre d’entre vous connaissent. Mais c’est exactement ce que je me suis dit au sujet de l’équipe de France et de ses deux matchs, face aux Pays-Bas et au Luxembourg, comptant pour la qualification à la coupe du Monde 2018.  (Crédit photo @europe1.fr)

Une génération prometteuse  

Cette équipe de France à en effet un incroyable talent avec des individualités comme les tricolores n’en ont plus eu depuis un moment. Des individualités de surcroit très jeunes et qui ont encore une marge de progression certaine en murissant. Non pas dans la qualité de leur football, mais dans la capacité à se servir de cette facilité à manier le ballon. L’image parfaite qui illustre mon avis sur la question est celle de Pogba, un joueur pétri de talent mais capable du meilleur comme malheureusement du pire. De telles qualités footballistiques il n’est pas le seul à en avoir et il ne faut pas être un expert du ballon rond pour se rendre compte que les N’Golo Kanté, Lemar, Coman ou encore Mbappé font partie des joueurs les plus doués actuellement en Europe voir au monde.

De la déception aussi… mais surtout de la déception                                                     

Crédit photo @Europe 1

Mais pour moi il y a aussi…mais surtout eu de la déception lors de ces deux rencontres et j’ai même la crainte de déceptions futures. La plus grosse des déceptions se situe incontestablement sur le flanc gauche de la défense. A la 38’ minute de jeu contre les Pays-Bas, Bixente Lizarazu se gargarise avec 18 centres à 3 en faveur de la France ! Mais s’est-il rendu compte que le score était de 1 à 0 à ce moment là et que l’unique but de la rencontre n’a même pas été inscrit sur un centre ? Kurzawa aurait pu centrer 100 fois au but, cela n’aurait rien changé à l’affaire tellement la qualité de ses centres est indigne de ce niveau. Le pire c’est qu’il a été réaligné contre le Luxembourg avec toujours autant de déchets dans le dernier geste. Ce qui me rassure, c’est que je ne suis pas le seul à pointer du doigt cette énorme lacune puisque Jean-François Domergue et Jean-Michel Larqué ont établi le même constat. Un constat effarant lorsque l’on compare la prestation, également lors de ces éliminatoires, d’un autre arrière latéral évoluant en Ligue 1 et de surcroit coéquipier de Kurzawa à Paris. Il est vrai que l’exploit de Thomas Meunier, auteur d’un triplé et de trois passes décisives dans le même match, a été réalisé contre Gibraltar qui pointe à la dernière place du classement mondial de la FIFA n’empêche que…

Quant à ma crainte d’une déception future, elle va peut-être surprendre plus d’un de mes lecteurs. Devant une telle poussée de jeunes talents, que j’ai cité plus haut, un moment donné ou à un autre je redoute qu’il y aura une guerre d’ego au sein de la sélection française. Aujourd’hui, tout le monde loue le travail d’un joueur comme Griezmann et les résultats parlent pour lui. Personnellement, je suis peut-être un peu critique à son encontre mais franchement avec un gardien de talent aurait-il marqué le premier but français face au Pays-Bas ? Pour moi non, sa frappe plein axe ayant manqué de précision en direction du petit filet opposé. Avec un arbitre appliquant le règlement comme il se doit aurait-il fini la rencontre après son agression lui ayant valu qu’un carton jaune ? Encore une fois non pour moi, car la faute méritait un rouge. Oui, je le sais, je ne vais pas que me faire des amis sur ce coup mais je dirais toujours ce que je pense. Et ce n’est pas fini car lorsque je vous parlais de guerre d’ego, cela ne m’étonnerais pas que Griezmann y soit mêlé tôt ou tard avec autant de jeunes pousses (pourtant à peine moins âgées que lui) qui vont lui voler la vedette. On en reparlera sans doute un jour…

Un talent positif et négatif

Comme Docteur Jekyll et M Hyde, l’équipe de France a fait preuve de deux visages singulièrement opposés face aux Pays-Bas et au Luxembourg. De la classe, de l’application, du sérieux, du réalisme face aux Hollandais puis de la suffisance voir de l’arrogance et surtout de l’impuissance face aux modestes amateurs luxembourgeois. Voilà aussi pourquoi la France à un incroyable talent, celui de se mettre dans le confort lors d’un match à enjeu puis de se mettre dans la mouise, dans la foulée, au cours d’un match où pas un parieur aurait misé sur une perte de points étant donné que depuis 14 rencontres entre les deux nations la France l’avait emporté autant de fois. Et si c’était ce match nul contre le Luxembourg qui compromettrait la participation à la prochaine coupe du monde, ou du moins la qualification directe ?