Share
LePalatin.com
Mission difficile pour la SIG en Ligue des Champions

Mission difficile pour la SIG en Ligue des Champions

Ce mardi à Genève a eu lieu le tirage au sort de la FIBA Basketball Champions League (BCL) pour la saison 2017/2018.

Quatre clubs français y étaient représentés : la SIG, Chalon et Monaco, directement qualifiés pour la phase de groupe et Nanterre qui devra passer par un tour préliminaire.

Ce que l’on peut retenir de ce tirage au sort, c’est qu’il n’a pas été clément avec la SIG. Viendront jouer au Rhénus, entre autres, le club turc de Banvit, finaliste de la première saison de BCL (battu par Tenerife en finale) et récent vainqueur de la Coupe de Turquie mais aussi Venise, champion d’Italie en titre et demi-finaliste de la BCL l’an dernier ou encore l’AEK Athènes qui vient de finir troisième du dernier championnat grec.

Ces trois équipes font donc figure de favoris du groupe et une SIG ambitieuse sera nécessaire afin d’accrocher une des quatre premières places qualificatives pour les huitièmes de finale.

Autres équipes qui viendront croiser le fer au Rhénus, le club slovène de Ljubljana, champion en titre dans son championnat national et les allemands du Medi Bayreuth, quart de finaliste de ses Playoffs en 2017.

Bien que ces deux équipes semblent moins bien armées sur le papier que les trois citées précédemment, il faudra tout de même veiller à ne pas laisser de points en route. Cela pourrait se révéler capital dans le décompte final.

Se rajouteront encore deux équipes, issues des tours préliminaires certes, mais qui risquent d’être elles aussi difficiles à manœuvrer. La première de ces deux places se jouera entre Groningen (Pays Bas), Vytautas (Lituanie), Bakken Bears (Danemark) et l’Estudiantes Madrid (Espagne). Pour information, le vainqueur du match Groningen – Vytautas rencontrera le Bakken Bears et le gagnant de ce second round disputera le dernier des trois tours préliminaires face à l’Estudiantes Madrid (le dernier vainqueur intégrant alors la phase de groupes). Même système pour les oppositions entre Lulea (Suède), Antwerp (Belgique), Novgorod (Russie) et Rosa Radom (Pologne).

Concernant les autres clubs français engagés, les tirages furent plus mitigés. Si Chalon aura également fort à faire face à Tenerife, tenant du titre, le PAOK Salonique ou encore Gaziantep, Monaco devrait logiquement sortir vainqueur de sa poule avec des adversaires à sa portée. Enfin, Nanterre, qui disputera le dernier des trois tours préliminaires, se verra reverser dans un groupe compliqué également. L’équipe francilienne se retrouvera face au Besiktas d’un ancien de la maison, Kyle Weems, ou encore Avellino et Ostende, anciens adversaires de la SIG.

Les premiers matchs auront lieu les 10 et 11 octobre 2017 et au vu du tirage, certaines soirées promettent déjà d’être très intéressantes au Rhénus.

Julien Hartmann