Share
LePalatin.com
Point complet sur le mercato de la SIG et de la PRO A

Point complet sur le mercato de la SIG et de la PRO A

A une douzaine de jours de la fin de la saison, il est désormais temps de réaliser un point sur l’effectif de la SIG et de celui de ses futurs adversaires en Pro A.

Après le match à Chalon, seul Pape Sy restait sous contrat avec le club strasbourgeois. Il sera néanmoins rapidement rejoint par Olivier Cortale et Jérémy Leloup qui ont tous deux re-signé pour deux ans. Avec les recrutements de Louis Labeyrie (ex Paris Levallois) et Chris Otule (ex Antibes), l’effectif prend forme avec notamment un quota de  quatre Joueurs Formés Localement. En plus du statut « cotonou » de Chris Otule (il possède un passeport nigérian), il demeure à la SIG la possibilité de recruter quatre joueurs US.

Côté départ, la liste s’avère déjà bien plus longue. Franck Ntilikina, Erwing Walker, Roméo Travis, Paul Lacombe et AJ Slaughter ont déjà trouvé un point de chute. Franck a été drafté par les New-York Knicks et vient de signer son contrat, Erwing Walker est retourné en Turquie alors que les trois autres refouleront le parquet du Rhénus l’an prochain avec des formations adverses. Quant à Erik Murphy, Matt Howard et Mam’ Jaiteh, leurs futurs points de chute ne sont pour le moment pas connus. Il est à noter que Jaiteh participe actuellement à la Summer League de Las Vegas avec les Philadelphia Sixers.

L’effectif sera donc à nouveau fortement modifié cette année, situation annuelle similaire pour de nombreux effectifs. En terme d’arrivées futures, le club a fixé comme priorité l’axe 1-5, à savoir un fort meneur de jeu (et son remplacant) et un pivot titulaire (Chris Otule étant déjà là comme suppléant). Mais, après les récents départs des deux arrières, Lacombe et Slaughter, le recrutement à ce poste est devenu une nouvelle priorité. Certes,  certains joueurs français sont toujours disponibles à ces postes mais les arrivées devraient être américaines.

Le point sur l’effectif de la SIG à ce jour :

  • Poste 1 (meneur) :
  • Poste 2 (arrière) : Pape Sy
  • Poste 3 (ailier) : Jérémy Leloup – (Pape Sy)
  • Poste 4 (ailier fort) : Louis Labeyrie – Olivier Cortale
  • Poste 5 (pivot) : Chris Otule –

Du côté des autres effectifs du championnat, certaines équipes en possèdent déjà de bien  plus étoffés (voire plutôt intéressants). Commençons par le champion en titre, Chalon-sur-Saone. Le club a aussi connu une forte vague de départs : John Roberson, Axel Bouteille, Cameron Clark et Moustapha Fall, entre autres, ont (ou vont) fait leurs valises. Le premier a rejoint l’Asvel (voir ci-dessous), le second Limoges. Clark devrait s’en aller en Turquie alors que le pivot Fall est sur les tablettes du FC Barcelone. Le recrutement du club bourguignon a cependant été bouclé rapidement, notamment avec l’arrivée d’Ousmane Camara de Limoges, Pierre Antoine Gillet (que la SIG a pu affronter avec Ostende en BCL) ou de jeunes valeurs montantes de Pro B, comme Arthur Rozenfeld.

Avec John Roberson et AJ Slaughter, l’ASVEL présente donc pour le moment un des effectifs les plus séduisants. Après avoir fait revenir un des acteurs du titre de 2016, David Lighty, ils ont également prolongé pour une durée de quatre ans un des meilleurs joueurs du championnat à savoir Charles Kahudi. Avec l’arrivée des trois  américains accompagnés de Demarcus Nelson et Nicolas Lang et le retour de blessure d’Adrien Uter, l’ASVEL fait, sur le papier du moins, figure de favori pour le titre.

Monaco, autre prétendant, a également connu une vague de départs de ses joueurs internationaux. Jamal Shuler, Dee Bost ou encore Zach Wright ne fouleront plus les parquets français l’an prochain. Pour les remplacer, Dru Joye (ex Bayern Munich), Aaron Craft (ex Trente) et Gerald Robinson (ex Alba Berlin) vont poser leurs valises dans le sud de la France. Récemment rejoint par Paul Lacombe, l’effectif de la Roca Team prend lui aussi une forme attrayante. Concernant les autres équipes, on sera attentif au Mans qui cherchera à retrouver les Playoffs avec les arrivées d’Antoine Eïto, Roméo Travis ou encore Mykal Riley. Nanterre aura à cœur de confirmer sa belle saison et les recrues comme Moore, Konaté et Hesson vont nul doute conforter cette ambition. Il faudra également etre vigilant au BCM Gravelines et son MVP, DJ Cooper, coaché par un assistant bien connu à Strasbourg, Lassi Tuovi. Enfin, pour finir, les Vikings du Portel, entraîné par Eric Girard, devront eux aussi confirmer après avoir participé aux Playoffs pour leur première saison dans l’élite (7ème en saison régulière).

De nombreux joueurs, pourtant pressentis pour quitter la Pro A, vont toutefois rester en France. Ceci laisse présager, au vu des recrutements et prolongations, une saison à la fois palpitante et indécise.

Julien Hartmann