Share
LePalatin.com
Une reprise de gala

Une reprise de gala

Après sa série de matchs amicaux, les choses sérieuses reprennent pour les violets du SAHB. Et la première épreuve ne sera pas la plus aisée puisque pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France, ce sera Nîmes qui fera le déplacement au CSI. Actuel deuxième de la Lidl Starligue, devant des équipes comme Paris, Nantes ou Toulouse, ce sera un très gros morceau pour les hommes de Christophe Viennet.

L’adversaire

Nîmes, c’est avant tout une défense de fer, la deuxième en Starligue avec une moyenne de 25,77 buts encaissés par match. Pour confirmer cette statistique, le gardien ayant effectué le plus d’arrêts en championnat est Rémy Desbonnet, dernier rempart de l’USAM. 188 arrêts réalisés, soit un ratio de 38% de réussite, il devance des gardiens tels que Vincent Gérard, Samuel Dumoulin ou Thierry Omeyer. Mais bien que sa défense soit très imperméable, Nîmes possède aussi une belle force offensive, derrière son demi-centre croate Tomi Vozab (déjà 58 buts cette saison), son ailier droit égyptien Mohammad Hisham Sanad (56 buts) ou l’ailier gauche Julien Rebichon (48 buts). Autrement dit, c’est un très gros choc qui attend le SAHB ce mercredi.

Les enjeux du match

On le sait, l’essentiel pour Sélestat cette saison réside en la participation aux Playoffs de Proligue. La coupe, c’est du bonus. Après son beau parcours en Coupe de la Ligue (défaite en quarts de finale à Dunkerque), les violets ne voudront pas décevoir leur public qui viendra sans doute en masse. Après avoir renversé Massy au tour précédent, les coéquipiers de Thomas Cauwenberghs ont les moyens d’inquiéter l’armada gardoise. En tout cas, il faudra jouer tous les coups à fond pour ne pas avoir de regrets. L’expérience engrangée grâce aux coupes pourraient être bien utile d’ici la fin de la saison.

Crédit photo : Cyril Gife