Share
LePalatin.com
Une fin de saison porteuse d’espoir pour Frank Ntilikina

Une fin de saison porteuse d’espoir pour Frank Ntilikina

Alors que sa première saison NBA touchera à sa fin ce mercredi soir (les Knicks se déplacent pour le compte du 82ème et dernier match de la saison régulière à Cleveland), Frank Ntilikina semble avoir retrouvé toutes ses (bonnes) sensations. 

Titularisé à huit reprises cette saison

Même si ces statistiques n’affichent pas les mêmes « hauteurs » que les futurs nommés des deux « All Rookie Team » (littéralement, les équipes types des rookies NBA) -Frank affiche 5,8 points, 3,2 passes et 2,2 rebonds-, il vient de signer depuis le début du mois de mars cinq de ses six meilleures lignes statistiques. La dernière en date n’était qu’hier soir. Pour clôturer sa première saison au Madison Square Garden, il a empilé 17 points face aux Cleveland Cavaliers de LeBron James (auxquels s’ajoutent 6 rebonds et 5 passes décisives). De plus, il s‘est même permis quelques actions de grande classe comme cette feinte de passe dans le dos pour se frayer un chemin vers le cercle. Il avait déjà tenté (et réussi) ce même type d’action il y a quelques jours face à Miami. Souvent gêné par des blessures au genou, cela a sans doute empêché Frank d’afficher un tel visage toute la saison. Néanmoins, ses récentes bonnes sorties lui ont aussi permis de bouleverser la hiérarchie en étant régulièrement titularisé depuis quelques matchs. Avec 8 rencontres débutées dans le cinq majeur, il semble même avoir pris l’ascendant sur d’autres joueurs de la franchise new-yorkaise, comme Emmanuel Mudiay. Même s’il n’a pas encore été titularisé en tant que meneur (il joue la plupart du temps arrière), nul doute que cela prouve que sa franchise semble réellement croire en lui.

Après un hiver compliqué, il a déjà démontré qu’il était capable de se mettre au travail et de se concentrer sur son jeu pour ne pas douter. Pas forcément habitué à la cadence effrénée qu’offre la NBA, il a fallu à Frank de trouver son rythme pour se faire sa propre place et surtout, s’approprier ce nouveau style de jeu. Patiemment, il a su mettre en avant un des domaines dans lequel il excellait le plus, sa défense.

« À chaque match, plus il a d’opportunités de jouer, plus il devient à l’aise avec le jeu NBA, plus son jeu offensif progresse. »

Loué pour cette qualité, en plus de son intelligence de jeu (même LeBron James y est allé de son petit commentaire élogieux avant la rencontre d’hier soir), l’été pourrait bien être bénéfique au joueur des Knicks. Il pourra en plus enfin participer à la Summer League, chose qu’il n’avait pu faire l’an dernier pour cause de blessure. Et si cela permettait à Frank Ntilikina de passer un cap dans son jeu ? C’est probable. Car dans une ligue d’été faisant souvent la part belle aux joueurs testés ou cherchant à acquérir rapidement de l’expérience, cela pourrait profiter au jeune français pour accroître ses responsabilités offensives. Car comme le « King” l’a indiqué, « à chaque match, plus il a d’opportunités de jouer, plus il devient à l’aise avec le jeu NBA, plus son jeu offensif progresse ».

C’est en tout cas tout ce que l’on souhaite à Frank Ntilikina pour continuer à tracer son chemin à travers la meilleure ligue de basket du monde.