Thomas Voeckler

Voeckler : "J'ai peur qu'on ne revoie pas un aussi beau Tour dans les prochaines années"

Autres sports
2 Août 2019 22h49

Au détour de la cérémonie protocolaire de la première étape du Tour Alsace, Alsa'Sports à rencontrer Thomas Voeckler, néo sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme sur route. L’occasion pour l'ancien coureur de revenir sur son avis de l'édition 2019 de la Grande Boucle.

On ne le présente plus. Thomas Voeckler, détenteur durant deux fois dix jours du maillot jaune du Tour de France en 2004 et 2011. De part sa combativité et son franc-parler, il est l'un des sportifs préférés des Français. Tout jeune retraité sportivement parlant, l'actuel sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme sur route vient de passer trois semaines sur une moto pour commenter le Tour sur les antennes de France Télévisions. Le natif de Schitigheim était donc au plus près des coureurs, c'est pourquoi il nous a livré son ressenti global sur ce Tour de France.


"Pour les français, il manque juste la cerise sur le gâteau, la victoire finale. Mais ils ont tout fait de manière extraordinaire. Que ça soit Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe. Pinot s'est malheureusement blessé, mais avec ses deux jambes, je suis persuadé qu’il aurait tenu la dragée haute à Bernal (vainqueur du Tour de France 2019). On a aussi Warren Barguil, le champion de France, qui fait dixième et qui a fait un très beau Tour. Et enfin Romain Bardet qui finit meilleur grimpeur. Donc oui c’est un Tour extraordinaire de la part des français. J’espère me tromper mais j’ai peur qu’on n’en revoie pas un aussi beau dans les prochaines années".


Thomas Voeckler portera pour la première fois la casquette de sélectionneur national dès la semaine prochaine au Pays-Bas pour le championnat d’Europe de cyclisme sur route avec en leader Arnaud Démare qui tentera de remporter le sprint massif qui se dessine d'ores et déjà à Alkmaar le 11 août prochain.


Propos recueillis par Lucas Ruch et Florent Bibiloni

A propos de l'auteur

Lucas