IMG_4708 (FILEminimizer)

Un duo belge s’octroie "Les Marcaires"

Autres sports
26 Mai 2019 19h36

La 9ème édition de la cyclosportive « Les Marcaires » aura été le théâtre d’une course passionnante. Dès le départ un groupe d’une cinquantaine d’unité se détachait aux abords des premiers contre fort du col du Wettstein qui offre un pourcentage moyen de 6%. Apres quelques attaques, très vite le Suisse Addy Raphael prenait la poudre d’escampette (Km 5) et allait se payer une belle partie de manivelle. Son avance ne cessait d’augmenter. Aussi bien à l’aise dans les ascensions que dans les descentes en atteignant des pointes à 100kmh, le Suisse allait compter jusqu’à 2 minutes d’avance au passage du Col de la Schlucht (Km 72). Une douzaine de coureur en chasse ne parvenait pas à refaire leur retard, pourtant au sein de ce groupe , Fréderic Glorieux ( vainqueur de l’édition 2017) prenait ses responsabilités en compagnie de ses équipiers et allait combler une partie de leur retard . Comme d’accoutumé le suspens était à son comble , au Km 85, à l’amorce de la terrible montée du lac de blanchemer ( avec des passages à 15%) Le Suisse Addy Raphael partait à la faute dans un virage rendu dangereux en raison des orages de la nuit et de la pression imposée le retour de ses adversaires. En effet quelques hectomètres plus loin les deux belges ( Tim Alleman vainqueur , lui, en 2018 et son compatriote Frederic Glorieux ) opéraient la jonction sur les rudes pentes de la route de Blanchemer . Le cavalier seul de l’Helvete prenait fin (sans doute émoussé par sa chute), et les deux belges filaient vers la route des crêtes , tandis qu’un groupe de 8 coureurs se formait en compagnie d’Addy Raphael qui retrouvait un peu d’allant au sein de ce mini peloton accompagné des alsaciens Lucas Brondani , Florian Brender, Mickael Kempf et Joecelyn Verdenal . Au final plus personne n’allait voir les hommes de tête et c’est l’ultime ascension ( le Gaschney) qui allait livré le nom du vainqueur de cette édition 2019. C’est un sprint qui départageait les deux hommes. Fréderic Glorieux faisant un mauvais choix de braqué qui permettait à Tim Alleman d'inscrire son nom pour la deuxième année consécutive au palmarès de cette épreuve. Le surprenant Addy Raphaël remportait le sprint du groupe des 5 poursuivants et s’octroyait une bien mérité 3ème place . Au-delà de l’aspect purement sportif le Sprinter Club Munster de joel Mangeney a une nouvelle fois réussit a mettre les petits plats dans les grands et a offrir une course de très haute qualité aussi bien au pratiquants , que pour les spectateurs . Ce parcours mériterait sans doute d'apparaître dans une course à étape … A qui veut bien l’entendre !
Article: Marc Holder
Credit Photos : Pascale Mertz
Tous les résultats :
http://www.cyclosportive-lesmarcaires.fr/resultats/

A propos de l'auteur

Marc