42750780_1242414245900970_5321025894863601664_n

Basket : Ça rigole chez les filles

Basket
30 Septembre 2018 09h48

Ce samedi soir, les clubs de Furdenheim (NF2), de la SIG (NF1) et de Geispo' (NF1 également) ont connu les mêmes résultats, à savoir la victoire. Le bon début de saison des formations alsaciennes continue.

Furdenheim sans soucis

Opposées au centre de formation des Flammes Carolo (Charleville Mézières), "Fufu" continue son sans fautes. Troisième match, troisième succès (86-65) et elles se positionnent en tête de leur groupe de championnat de Nationale 2. La route est encore longue mais cette dernière victoire affiche un peu plus les ambitions des Alsaciennes.

La passe de 3 pour Geispo'

Victorieuse des deux premières rencontres sur le même score (76-75) et dans des matchs à suspense, Geispolsheim n'a cette fois pas fait dans le détail. Malgré un premier acte accroché, qui se terminait sur un score de 19-17, les filles de Laurence Lemarchand ont réalisé un second quart temps de haut niveau. L'emportant 40-12, elles ont réussi à creuser un écart irrémédiable pour l'adversaire du soir, Sannois-Saint-Gratien (59-29 à la pause). La deuxième période permettait aux joueuses du banc de se montrer (37 points pour elles au final) et le CJS terminait la rencontre en l'emportant de 32 points, 95-63. Cette fois, pas de suspense pour les spectateurs présents au complexe sportif, et surtout, une place de leader pour les coéquipières de Leïa Bouderra (19 points hier soir).

La SIG réagit

Face à une équipe de Thouars qui s'était montrée accrocheuse face à Geispolsheim la semaine dernière, la SIG se devait de réagir, encore plus après sa défaite concédée au Havre. C'est chose faite avec un succès 56-52, mais ce ne fut pas simple. Privée de Louise Dambach, les Strasbourgeoises se sont appuyées sur Kathleen Bourdin. Avec 14 points, 4 interceptions et 3 passes décisives (dont des paniers décisifs en toute fin de rencontre), elle a mené son équipe vers la victoire. A ses côtés, on pourra également noter les 12 points de Justine Wintz et les 15 rebonds (plus 9 points) de Natasa Popovic. Une victoire difficile mais qui pourrait bien permettre à la SIG de trouver son second souffle pour repartir de l'avant.

Crédit photo : Page FB SIG Association


A propos de l'auteur

Jonathan