Basket N1 : Gries remporte le derby bas-rhinois au bout du suspense

Coupe de France : la belle soirée des clubs alsaciens

Basket
17 Septembre 2019 20h22

Ce mardi soir, les 5 clubs alsaciens de Pro A, Pro B et N1, lançaient officiellement leurs saisons respectives en Coupe de France. Une belle soirée pour les Alsaciens puisque 4 d'entre-eux poursuivent l'aventure.

Tour préliminaire : SIG (Jeep E.) 80-75 ASVEL (Jeep E.)

Le choc des préliminaires de la Coupe de France aura tenu ses promesses. Dans un match très serré où les Strasbourgeois prendront un léger avantage à la pause, l'ASVEL d'Edwin Jackson (19 points) n'aura rien lâché en recollant au score au cours du troisième quart-temps. Mais les SIGmen ne céderont pas lors du dernier quart-temps et reprendront définitivement les rênes de la rencontre pour valider leur place pour les quarts de finale de la Coupe de France. A noter la belle prestation du néo-Strasbourgeois Damien Inglis ( 17 points - 11 rebonds )

BC Gries Oberhoffen (Pro B) 93-84 Lille (Pro B)

Quelle entame pour le BCGO dans sa Forest Arena. Dans un duel entre équipes de Pro B, Alsaciens et Nordistes vont se livrer un bras de fer et un chassé croisé durant 40 minutes. Celui-ci va pencher en faveur des hommes de Ludovic Pouillard, notamment grâce au nouvel Espagnol du BCGO, Blanco (21 points). Gries verra donc les 32èmes de finale de la Coupe de France.

GET Vosges (N1) 75-79 BC Souffelweyersheim (Pro B)

Favori de ce duel du "Grand Est", le BCS a tenu son rang. Les coéquipiers de Cedric Kuakumensah (15 points - 6 rebonds) auront fait la différence dans le deuxième quart-temps (11-23) pour rentrer aux vestiaires avec un net avantage. Malgré la réaction des Vosgiens au cours du dernier quart-temps (24-13), Souffelweyersheim tiendra bon et se qualifiera pour les 32èmes de finale.

Kaysersberg (N1) 65-100 Nancy (Pro B)

Le défi était grand pour le KABCA face au SLUC Nancy pensionnaire de Pro B. Dominés très rapidement, la marche fut trop grande pour les joueurs de Fabien Drago. La différence s'est notamment faite au cours du deuxième quart-temps sous l'impulsion de Lewis (18 points). Malgré les honneurs, c'est une fin de parcours logique pour les vignerons.

Besançon (N2) 93-103 Mulhouse Pfastatt (N1)

Le promu haut-rhinois partait légèrement favori mais le déplacement dans le Doubs ne s'annonçait pas comme une simple promenade de santé. Les joueurs de Jean-Luc Monschau en auront la confirmation avec une entame de match serrée. Le MPB accélère au deuxième quart-temps pour prendre une avance significative en inscrivant 37 points ! Sous l'impulsion de Daouda Conde (21 points) et d'Hugo Diehl (22 points), Mulhouse Pfastatt valide son ticket logiquement pour la suite de la compétition.

A propos de l'auteur

Lucas Fischer

Passion, Fun & Serious