53386685_2554321514584285_7425670010044940288_n

Dernière ligne droite

Basket
23 Mars 2019 10h02

24 victoires, 2 défaites, c'est le bilan presque parfait de Souffelweyersheim après la première phase du championnat de NM1. A quelques jours de démarrer la seconde phase (ce samedi face à La Charité, 20 H), l'objectif est clair, simple et précis : garder cette première place pour décrocher la cerise d'ici quelques semaines, la montée en Pro B.

L'an passé, les Playoffs avaient été manqués de peu. Cette saison, la donne est toute autre et même quelque peu inattendue pour les joueurs eux-mêmes, à l'image de Cédric Bah :"A vrai dire, nous pensions pouvoir réaliser une saison correcte, mais de là à faire de tels résultats, non". Pourtant, le BCS est bel et bien là, en tête du classement avant d'aborder la deuxième phase du championnat qui délivrera le premier ticket pour la Pro B.

Un BCS quasi-parfait

Un retour dans l'antichambre de l'Elite de basket français ne serait d'ailleurs pas une découverte pour le club. Deux saisons entre 2014 ou 2016 où le club alsacien a notamment disputé une finale de Leaders Cup. Depuis ? Une finale de N1 perdue au match 3 à Quimper puis une saison sans Playoffs. Mais les choses ont changé entre-temps, avec notamment le retour d'anciens cadres comme Jason Bach ou Cédric Bah. Et les résultats ne se sont pas fait attendre. Une phase aller parfaite avec uniquement des victoires et au final, deux petits revers à Kaysersberg et Saint Quentin. Deux défaites qui restent même un peu en travers de la gorge des Souffelois, et Cédric Bah : "Oui, les revers face à KB et Saint Quentin restent comme des regrets. Idem pour l'élimination face à Rouen. Mais on est passé à autre chose et on se concentre pour nos prochaines échéances".

Et même si le chemin pour regoûter à la Pro B avance, les joueurs y vont un pas après l'autre : "On y pense oui, mais on sait tous que ce n'est pas encore fait et que pour y arriver, le chemin est encore long. Il va falloir mettre tous les compteurs à zéro désormais, prendre les matchs les uns après les autres et jouer à 10000 %".

Profiter de l'expérience de la Coupe

Et pour cela, l'équipe pourra aussi s'appuyer sur le beau parcours effectué en Coupe de France. Les yeux dans les yeux, les joueurs de Stéphane Eberlin ont disposé de Besançon (NM1), Gravelines Dunkerque (Jeep Elite) puis Aix-Maurienne (Pro B) avant de tomber, de peu, face à Rouen. Un apprentissage express pour certains mais à coup sur, une expérience qui pourra compter lors de futurs moments chauds : "C'était une belle expérience. Jouer et battre des équipes qui te sont supérieures hiérarchiquement, cela t'apporte de la motivation et de l'ambition".

Désormais, c'est une nouvelle compétition qui démarre et Souffel' devra faire face aux redoutables équipes de la poule B, comme Challans ou Le Havre. Une dernière série d'efforts pour s'offrir un merveilleux cadeau. A défaut, il restera les Playoffs pour décrocher un ticket d'accession, mais s'il était possible d'éviter d'en passer par là...

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Lucas Fischer