64629166_2505062552879961_7751138392603099136_n

Double réussite

Basket
26 Juin 2019 20h09

La saison de Furdenheim a été couronnée de succès. Equipe une, équipe deux, chacune a pleinement atteint son objectif, voire même plus, avec un titre et une montée en NF1 et un maintien en NF3. Arrivée chez les abeilles en début de saison dernière, au départ pour renforcer l’équipe réserve, Moyra O’Callaghan s’est imposée pour grappiller des minutes avec l’équipe fanion et prendre part aux succès des deux groupes.

Dès toute petite, le sport à la balle orange prenait le dessus sur les autres disciplines et logiquement, c’est dans son village qu’elle a démarré : « J’ai commencé le basket à l’âge de cinq ans, en Baby-basket du côté de Duttlenheim. J’y suis d’ailleurs revenue pour deux années après mon passage de cinq saisons à Geispolsheim où j’ai évolué en championnat de France. Et désormais, me voilà à Furdenheim ».

Un choix gagnant

Avait-elle prévu, dès son arrivée à « Fufu », de connaître aussi rapidement un tel succès ? Pas vraiment : « Absolument pas. La montée n’était pas l’objectif. Forcément, en cours de saison, on espérait de plus en plus accrocher les Playoffs, mais sans trop en parler pour ne pas nous porter malchance ». Finalement, les forces et qualités de l’équipe première ont mené Furdenheim à une très belle première place en NF2 : « notre cohésion et notre jeu d’équipe ont fait la différence. C’est un réel plaisir de jouer l’une pour l’autre et c’est cela qui nous a fait arriver à cette belle place en fin de saison ». Un (tout) petit bémol tout de même, la troisième place finale : « Evidemment, finir premières, nous aurions adoré mais la troisième place est déjà plus qu’inespérée ».

Direction la NF1

Maintenant, les cartes vont être rebattues. Dès la saison prochaine, la marche sera une nouvelle fois haute mais loin d’être impossibles. L’objectif ? Le maintien, mais cela n’empêchera pas les Abeilles de se battre pour jouer les troubles fêtes pour embêter les habituées de la division : « Je pense que la N1 sera un beau challenge. Ce sera compliqué, c’est sûr, avec des gros matchs tous les week-ends mais j’ai confiance en les filles. Et bien entendu, le premier objectif sera le maintien ». Et puis, même si la SIG a validé son ticket pour la Ligue 2, la prochaine saison réservera un beau derby face aux voisines de Geispolsheim. De quoi déjà mettre l’eau à la bouche de Moyra : « Les derbys, ce sont les meilleurs matchs. Les filles se connaissent, les gradins sont remplis et il y a une bonne ambiance. Donc oui, FUFU contre Geispo’, ce sera un peu l’évènement de la saison ».

Une saison pleine

Pourtant, enchaîner entre l’équipe deux et une n’est pas chose aisée et cela, Moyra peut le confirmer : « Ce n’est pas toujours évident de faire deux matchs sur le week-end ou d’enchaîner deux entraînements. Mais ce fut un réel plaisir pour moi. J’ai clairement adoré jouer avec les deux équipes et j’espère pouvoir continuer à m’entraîner avec l’équipe une l’an prochain, si mon emploi du temps me le permet ».

Et pour finir, un dernier regard sur cette saison 2018/2019 : « un maintien en N3 et une montée en N1 pour ma première année, quelle saison » !

Et ce n’est clairement pas fini car du côté de Furdenheim, l’avenir est au vert.

Crédit photo : Page FB Furdenheim Basket

A propos de l'auteur

Lucas Fischer