Capture

Fin de carrière pour Yannick Bokolo

Basket
19 Juin 2019 14h42

Après 16 années passées au sein de l'élite du basket français, le basketteur alsacien Yannick Bokolo vient d'annoncer qu'il prenait sa retraite sportive.

Beaucoup dans la région se rappellent de ses débuts de basketteur au sein de l'Electricité de Strasbourg. Natif de Kinshasa (RD Congo) Yannick Bokolo est arrivé en Alsace quand il avait cinq ans. C'est ici qu'il a appris à manier la balle orange. Rapidement il intègre le pôle Alsace pour finalement lancer sa carrière au Centre Fédéral (N1), club formateur de prédilection pour tout jeune potentiel français.

550 matchs et 5 titres

Du Mans (2003 à 2008) en passant par Gravelines-Dunkerque (2008 à 2014) jusqu'à Pau (2014 à2019) l'arrière-meneur français a disputé 550 matchs en Pro A/Jeep Elite. Réputé pour sa fidélité et sa défense hors pair, Yannick Bokolo a marqué l'histoire des clubs auquel il a joué. C'est au MSB (Le Mans) qu'il remporte son unique titre de Champion de France en 2006. Son armoire des trophées est aussi garnie de quatre autre récompenses collectives : La Coupe de France 2004, la Semaine des As 2006 et 2011, et enfin la Leaders Cup 2013.

Le basketteur alsacien a également porté le maillot tricolore à 92 reprises avec notamment les participations aux Mondiaux 2006 et 2010 et aux Jeux Olympiques de 2012.

Un choix longuement médité

Il y a encore peu de temps, Yannick Bokolo n'avait pris la décision de continuer ou non sa carrière sportive à l'Elan Béarnais. C'est pourtant désormais chose faite avec cette annonce qu'il vient d’effectuer sur le site du club : "C'est une décision mûrement réfléchie et même si on a envie de poursuivre l'aventure,...,cela relève de l'extra-sportif exclusivement et je dirais que c'est avant tout pour prendre soin de ma famille".

Quelques jours après l'annonce surprise de départ en retraite de Tony Parker, c'est aujourd'hui vers Yannick Bokolo que le basket hexagonal rend hommage.


A propos de l'auteur

Lucas