50259563_1633067357000686_7436606495724142592_n

Frank Ntilikina et Axel Toupane débutent la préparation à la Coupe du Monde

Basket
28 Juillet 2019 21h24

En marge du début de la préparation à la prochaine coupe du monde en Chine, Frank Ntilikina et Axel Toupane ont accepté de répondre aux questions des internautes pour le compte de la Fédération Française de Basket Ball. Entre la saison en clubs, l’équipe de France et les souvenirs en Bleus, les deux Alsaciens ont livré leur sentiment à un mois du début de la compétition.

Bien remis de sa blessure à l’aine qui l’avait tenu éloigné des parquets une bonne partie de la saison, Frank Ntilikina a semble-t-il retrouvé l’intégralité de ses moyens. Ne ménageant pas ses efforts cet été, il tente de mettre toutes les chances de son côté pour enfin faire éclore son talent au sein de sa franchise, les New York Knicks. En tout cas, les deux dernières saisons, compliquées, n’ont pas entamé son envie de réussir : « J’ai hâte de recommencer à jouer, surtout avec le groupe France. […] Avec les Knicks, j’engrange beaucoup d’expérience et j’en tire un bon bilan malgré tout. C’est vrai qu’en termes de résultats, les deux dernières saisons ont été difficiles. Mais on a un groupe jeune qui gagne en maturité et on devient meilleurs, en tant que joueurs mais aussi en tant qu’homme. C’est une expérience et une prise de maturité qui m’aident à devenir meilleur ». Désormais, la prochaine étape de sa carrière sera de prendre part à la Coupe du Monde en Chine. Bien qu’il n’ait pas encore connu de sélections avec les A, il possède déjà une expérience internationale solide avec les jeunes, dont deux titres européens : « Les deux titres de champions d’Europe, en U16 et U18, restent bien entendu mes meilleurs souvenirs avec le maillot de l’équipe de France. Pouvoir évoluer avec les A serait un honneur. C’est quelque chose qui me fait rêver depuis tout jeune ».

Axel Toupane : « J’ai vraiment hâte de démarrer la préparation »

Même son de cloche pour le Mulhousien Axel Toupane : « Jouer pour l’équipe de France A représente beaucoup de choses pour moi. C’est à la fois une fierté, un honneur et une chance d’en faire partie. La Coupe du Monde est une grosse compétition. J’ai vraiment hâte de démarrer la préparation ». Avec 12 sélections à ce jour, le joueur extérieur qui possède lui aussi une solide expérience internationale retrouvera son coach, Vincent Collet, qui l’avait lancé chez les pros à la SIG : « Lorsque j’avais 18 ans, peu de gens auraient misé une pièce sur moi. Mais Vincent l’a fait et m’a donné ma chance ». Depuis, Axel a eu la possibilité d’évoluer sous les ordres de quelques-uns des meilleurs coachs de la planète basket : « Depuis mon départ de la SIG, j’ai joué sous les ordres de coachs tels que Jerry Stackhouse, Šarūnas Jasikevičius ou encore David Blatt. Ils m’ont fait beaucoup progresser et cela s’est traduit sur mon jeu ; j’ai pu continuer à apprendre ». Malgré cela, sa dernière saison à l’Olympiakos fut plus compliquée : « Je garde du positif de mon expérience à Athènes. J’ai eu la chance de jouer dans un grand club, avec de très forts joueurs. Même si la seconde partie de saison fut bien plus compliquée, je n’en retiens que le positif ». Bien que son avenir en club ne soit pas encore décidé : « Aucune décision prise pour l’instant », le prochain objectif est clair, être dans les douze qui affronteront l’Allemagne le 1er septembre à Shenzen, tout comme Frank Ntilikina.

Crédit photo : Julien Hartmann

A propos de l'auteur

Lucas Fischer