IMG_2790

Gries à l'heure pour le derby

Basket
27 Décembre 2019 21h21

Devant de bout en bout, Gries signe un large succès 98 à 69 face à Souffel' pour ce derby alsacien de Pro B. Quatre jours après avoir dominé Lille, le BCGO enchaîne. Quant au BCS, c'est une troisième défaite de suite qui ternit quelque peu le bon bilan de huit victoires pour cinq défaites au moment d'aborder cette trêve hivernale. Josip Franch termine tout proche du double-double (16 points, 9 passes décisives), Samir Gbetkomavec 18 points, Bruno Cingala-Mata 17 (et 6 rebonds) et Karam Mashour, 15 points et 8 rebonds. Pour Souffel', Sylvain Sautier, Vincent Vent et Kentan Facey finissent tous trois avec 13 points.

Rythmé, le match démarrait sans temps mort à l’image du premier panier, inscrit par Kevin Dinal sur un dunk rageur. Bruno Cingala-Mata lui emboîtait le pas et Gries prenait les devants (4-0). Souffel’ réagissait par Jason Bach ou Vincent Vent (4-4 puis 6-6, 4e) avant que le BCGO n’appuie sur l’accélérateur : un 7-0 tout d’abord forçant Stéphane Eberlin à poser un premier temps mort. Mais rien n’y fait, les verts poursuivaient leur série pour faire grimper l’écart à 13 points (19-6, 6e). Les locaux défendaient bien et Souffel’ semblait impuissant, ne trouvant aucune ouverture. Cédric Kuakumensah réduisait tout de même l’écart mais Bruno Cingala-Mata, omniprésent avec dix points marqués dans ce premier quart-temps maintenait un écart à deux chiffres après dix minutes, 23-11. Le score était lourd et cette différence se traduisait aussi à l’évaluation, 33 à 6.

Souffel’ démarrait le second quart-temps avec de bien meilleures intentions (25-17, 12e) mais ce bref retour avait le don de réveiller les Griesois. Louis Cassier par deux fois et Kevin Thalien faisaient tomber la foudre à trois-points et Gries s’envolait (36-19, 15e). Une dynamique brièvement stoppée par Juwan Staten et Vincent Vent (36-23) mais le BCGO ne tergiversait pas et atteignait même la barre des +20 grâce à des actions bien senties conclues par Josip Franch, Karam Mashour ou Louis Cassier (43-23, 18e). Si Bruno Cingala-Mata faisait encore mouche de loin en fin de période, Souffel’ limitait l’écart à 18 points au moment de rejoindre les vestiaires (46-28).

Antony Labanca avait cherché la faille durant toute la première période, en vain. Après une première tentative contrée en seconde période, il trouvait enfin de l’adresse pour planter deux primés de suite, relançant quelque peu le suspense (48-34, 21e). Mais le BCS restait dans le dur et le jeu rapide proposé par le BCGO s’avérait très gênant pour eux. Les Verts ne se faisaient pas prier pour reprendre leurs aises au tableau au tableau d’affichage (56-36, 24e). Le temps passait mais rien n’y faisait, Gries poursuivait sa marche en avant et menait après 30 minutes 69 à 46.

Si le sort du match n'était pas encore scellé, Samir Gbetkom s'en chargeait en enfilant les primés et les lancers (87-55, 36e). Souffel' avançait tant bien que mal mais on sentait que les jambes étaient très lourdes, au contraire du BCGO qui surfait sur une belle euphorie. Score final, 98-69.

Crédit photo : Florian Fischer

A propos de l'auteur

Julien Hartmann