IMG_3137

Gries chute à Nantes

Basket
9 Mars 2019 10h11

Dans un match important dans l'optique des Playoffs, Gries se déplaçait du côté de Nantes. Dominant lors du match aller en décembre (victoire 83 à 71), le BCGO a cette fois subi la revanche des Hermines, sur le score de 88 à 78.

L'entame de match était équilibrée et Gries passait même un bref moment en tête après un tir primé d'Olivier Cortale (7-9). Mais devant son public, Nantes réagissait et creusait un premier vrai écart suite à un 11-0 (18-9, 8ème minute). Les Alsaciens étaient dépassés mais parvenaient toutefois à recoller à deux points après dix minutes, 18-16.

Nantes était dans un bon soir et reprenait le large rapidement dans le second quart temps (28-19, 14ème minute), sans pouvoir réellement distancer le BCGO qui s'accrochait et revenait, petit à petit. Evan Yates (20 points) égalisait à deux minutes de la mi-temps (35-35) avant de répondre une nouvelle fois à Jeremiah Wilson pour permettre à son équipe de coller aux basques des Nantais à la pause, 37-37.

Les coéquipiers de Xavi Forcada (22 points, 4 passes décisives) démarraient bien le troisième quart temps (42-44, 24ème minute) avant de connaître une fin de période plus compliquée. Nantes en profitait et basculait dans la dernière période avec un avantage intéressant, 66-53.

Un avance qui continuait à croître puisque les locaux comptaient jusqu'à 24 points d'avance à cinq minutes du buzzer final, 81-57. Ne voulant pas connaître une "fessée" qui ferait quelque peu tâche dans leur bonne saison, Gries se remettait à l'endroit et infligeait à son tour un 15-2 à son adversaire pour (re)pointer le bout de leur nez à l'orée des deux dernières minutes, (83-72). Mais le gouffre à recouvrir était trop important et deux lancers francs d'un ancien de la maison verte, Ludovic Negrobar, scellaient le sort d'un match qui se terminait finalement sur le score de 88 à 78.

Malgré cela, les protégés de Ludovic Pouillart restent installés dans le TOP 8 et devront profiter de la réception de Chartres, vendredi prochain, pour conforter leur position et surtout, s'assurer une prochaine saison en Pro B.

Crédit photo : Lucas Ruch

A propos de l'auteur

Lucas Fischer