71255332_2923792580970508_2108642583705026560_n

Gries s'impose face à Aix Maurienne

Basket
18 Octobre 2019 21h40

Première à domicile en championnat et première victoire pour le BCGO qui domine Aix-Maurienne 80 à 62.

Samir Gbetkom (13 points, 4 rebonds, 3 passes décisives) était l’homme des premières minutes côté griesois. Après avoir allumé la première mèche, de loin (3-0), c’était lui qui permettait aux siens de recoller après le 6-0 des visiteurs (5-6, 4e). Il se distinguait ensuite avec une belle offrande pour Bruno Cingala-Mata (7-6) qui amorçait un bon passage du BCGO. Aix-Maurienne ne trouvait plus de solutions et l’écart se creusait (13-6, 8e). Saul Blanco (16 points, 4 rebonds, 4 passes décisives) et Kevin Thalien (16 points) se montraient adroits de loin, même si Jaraun Burrows ou David Ramseyer permettaient à Aix de rester dans le coup (19-12, 10e).

Saul Blanco donnait rapidement dix unités d’avance à Gries grâce à un primé d’entrée (22-12). Alexis Desespringalle se montrait très actif aux rebonds et au scoring et logiquement, l’écart grimpait au tableau d’affichage pour atteindre quinze points (31-16, 14e). Pourtant, Aix n’abdiquait pas et se replaçait dans la partie grâce à Jaraun Burrows (31-23, 16e) mais Alexis Desespringalle et Bruno Cingala-Mata (12 points, 7 rebonds, 3 interceptions) redonnaient un matelas confortable à Gries (36-23, 18e). Malgré cela, Aix profitait de ses lancers et de l’activité de Burrows pour pointer à -10 au moment de rejoindre les vestiaires, 38-28.

Les barbelés Griesois

Comme en début de rencontre, Samir Gbetkom se mettait en évidence. Une interception, une passe décisive pour Louis Cassier et Gries démarrait la deuxième période de la meilleure des manières. Josip Franch lui emboîtait le pas et l’entrée en jeu de Matthias Flosse faisait un bien fou en défense. Se montrant également efficace de l’autre côté du terrain, le BCGO reprenait ses aises (47-34, 26e). Le septième primé réussi par Gries leur permettait de passer la barre des 50 points (51-37, 28e). Malgré son apport indéniable sur cette période, Matthias Flosse commettait rapidement sa troisième faute et Aix, comme en première mi-temps, profitait de ses lancers pour espérer, même si c’était le dunk de Bruno Cingala-Mata qui clôturait la marque de ce troisième quart-temps (55-41).

Le match était en train de tourner et Gries ne lâchait pas l’étreinte en défense. Et comme en attaque Kevin Thalien et ses coéquipiers se montraient très précis, la différence au tableau d’affichage atteignait les 20 points (63-43 puis 65-45, 34e). Jusque là en manque total de réussite à trois-points, Aix, plantait deux primés consécutifs qui relançait, un peu, le suspense (65-51). Mais Gries ne lâchait pas ce succès qui lui tendait les bras et s’imposait finalement 80 à 62.

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Lucas Fischer