RC1A6622

LEADERS CUP PRO B : Souffel empoche le premier derby

Basket
24 Septembre 2019 20h23

Ce mardi soir pour le compte de la 2ème journée de Leaderscup Pro B, le BC Souffelweyersheim et le BC Gries Oberhoffen s'affrontaient pour la première fois de la saison.

BC Souffelweyersheim (Pro B) 74-70 BC Gries Oberhoffen (Pro B)

19-24 | 33-42 | 54-57 | 74-70

Malmené durant la première période, Souffel’ a réussi à retourner une situation bien mal embarquée à la pause pour s’imposer 74 à 70. Un premier succès dans cette Leaders Cup pour les coéquipiers de Jason Bach (17 points). Cédric Kuakumensah (16 points, 10 rebonds) et Kentan Facey (16 points, 11 rebonds) terminent en double-double. Pour Gries, il faudra réagir dès vendredi face à Nancy.

C’est après un léger round d’observation que les choses démarraient vraiment : Olek Czyz et Asier Zengo étaient les premiers à se mettre en jambes et Gries prenait un premier avantage (0-5, 2e). Le BCS inscrivait ses premiers points par Cédric Kuakumensah, mais le BCGO poursuivait sa marche en avant (2-7 puis 5-9). Pourtant, Souffel’ ne se laissait pas abattre. Son capitaine Jason Bach réalisait un joli passage (8 points de rang) et permettait aux siens de passer devant pour la première fois (13-9, 4e). Suffisant pour réveiller le public des Sept Arpents, mais également Gries. Un 9-0 pour commencer avant qu’Oumarou Sylla ne stoppe un court instant l’élan des visiteurs, car Matthias Flosse et Kevin Thalien faisaient mouche à trois-points pour donner un avantage de +5 à la fin du premier quart-temps (19-24).

La petite pause n’entravait en rien l’adresse du BCGO qui infligeait d’entrée un 9-0 au BCS (19-33). Les locaux ne trouvaient plus de solutions et subissaient, à l’image du dunk de Louis Cassier dans la peinture. Kentan Facey mettait fin au mutisme de Souffel’ et Sylla, après un and-one transformé, manquait de ramener les siens encore plus près en ne convertissant aucun de ses lancers (25-35, 16e). Anthony Labanca et Thimothé Vergiat trouvaient enfin de l’adresse (33-39,18e) mais le BCGO finissait mieux et le And-one de Saul Blanco redonnait neuf unités d’avance à la pause (33-42).

Le retour de Souffel’

On sentait Gries en contrôle sur cette première mi-temps. Pourtant, Souffel’ affichait un tout autre visage au retour des vestiaires, celui qui lui avait permis de décrocher le titre l’an dernier. Plus appliqué en défense, laissant bien moins d’espace aux shooteurs griesois, les hommes de Stéphane Eberlin démarraient par un 13-3 et prenaient tout simplement l’avantage (46-45, 24e). Gries avait beau se redonner de l’air après un lancer de Saul Blanco (46-51), Cédric Kuakumensah égalisait à nouveau (51-51, 28e). Bis repetita quelques secondes plus tard : le BCGO creusait un nouvel écart (51-56), que Thimothé Vergiat à trois-points réduisait avant la fin de période (54-57, 30e).

Le dernier quart-temps débutait sur une série de primés de chaque côté : Louis Cassier et Kevin Thalien pour Gries, Anthony Labanca et Cédric Kuakumensah pour Souffel’. Résultat, le score évoluait, mais pas l’écart, qui stagnait à +3 pour les visiteurs (62-65, 33e). Les offensives du BCS devenaient plus tranchantes, tout comme sa défense. Les deux lancers réussis par Olek Czyz ne faisaient qu’illusion car Cédric Kuakumensah puis Jason Bach faisaient grimper l’écart à +6 avec moins de deux minutes à jouer au chrono (73-67). Le public entrait alors en fusion, mais Josip Franch entretenait l’espoir pour Gries (73-70). Jason Bach, envoyé sur la ligne des lancers, en convertissait un seul mais sur l’ultime action, la tentative de Josip Franch faisait gamelle et le BCS, revenu de nulle part, s’imposait 74 à 70.

Prochain match en Leaders Cup ce vendredi avec Gries face à Nancy, le match retour entre ces deux équipes étant prévu le mardi 8 octobre.

Article : Julien Harymann

CRÉDIT PHOTO : Myriam VOGEL



A propos de l'auteur

Lucas Fischer

Passion, Fun & Serious