http_%2F%2Fnm1.bcgo.net%2Fwp-content%2Fuploads%2F2016%2F06%2Fcropped-logo-2014

Ludovic Pouillart :"On jouera le maintien"

Basket
25 Juin 2019 16h34

Dans une interview accordée au site du club, Ludovic Pouillart et Thomas Lotz reviennent sur la belle saison passée mais aussi sur l'avenir. Moments choisis.


"Sur le plan sportif ça a été une saison positive, on a été au delà des toutes les espérances que l'on pouvait avoir au départ."

" On voulait reconstruire la prochaine équipe autour de quatre joueurs: Asier (Zengotitabengoa) et Xavi (Forcada) qui sont, en théorie, toujours sous contrat, puis Olivier (Cortale) et Yann (Siegwarth). On a un peu subi les envies de chacun. Olivier avait réglé sont sort assez vite en signant à Roanne. Yann a demandé une revalorisation de salaire qu’il était trop difficile de lui accorder. Quant à Xavi, il veut tenter sa chance en Jeep Elite, ce qu’on peut comprendre: il a été élu MVP de N1, une division où il a aussi gagné le titre de champion de France et il a nommé dans le meilleur « cinq » de la Pro B. Pour lui, c’était le bon moment. Seul Asier, restera donc au BCGO. Pour les autres joueurs, ce sont des choix, sportifs ou humains, mais qui ne remettent pas en cause ce qu’ils ont apporté au club."

"Maxime Bureau ne sera plus des nôtres l’an prochain. Cela s’est fait d’un commun accord. Il arrivait à la fin de son contrat. C’est à la fois un choix de vie et du club. Pendant deux ans, il s’est défoncé et a travaillé comme un dingue pour Gries. Il part avec un titre de champion de France, et je veux vraiment lui dire merci."

"Côté français, on accueille notamment Alexis Desespringalle qui arrive de Quimper, Kévin Thalien qui jouait à Tarbes, et Louis Cassier, un jeune qui vient d’être élu meilleur intérieur espoir à Reims. On espère que ça va prendre. On a su gagner des spectateurs et même des supporters. La salle s’est enflammée plusieurs fois cette saison, alors qu’on a dunké quoi? Trois ou quatre fois… On aimerait que ça continue. Et même si la Pro B reste un championnat très physique, on est convaincu qu’un autre basket existe."


A propos de l'auteur

Nathanaël

Passionné depuis toujours par le monde du sport et plus particulièrement du Racing, je mets ma plume au service de Direct Racing