60324606_10157599982404095_6210135467174658048_n

Mulhouse remporte le Trophée Coupe de France

Basket
10 Mai 2019 22h48

Deux prolongations, c'est ce qu'il a fallu à Mulhouse-Pfastatt pour s'imposer en finale du Trophée Coupe de France face à Montbrison 93 à 82. Un vrai match de guerriers qui récompense la très belle saison des Haut-Rhinois (Premier de sa poule de NM2 avec le meilleur bilan).

1er QT : Débuts difficiles

Pourtant, le début de match était compliqué. Montbrison était mieux rentré dans la partie et prenait rapidement plus de dix longueurs d'avance (18-7, 6ème minute). Mulhouse resserrait alors sa défense et devenait plus agressif, notamment au rebond offensif. Résultat, les coéquipiers de Quentin Diehl (20 points au final) revenaient dans le match après dix minutes (24-20).

2ème QT : Sarkis en forme

Sarkis (3/4 à longue distance), Grebongo (18 points, 17 rebonds) et May Thompson (9 points, 11 rebonds) replaçaient Mulhouse dans une bonne position dès l'entame du second quart temps (30-33, 15ème minute), mais Montbrison remettait immédiatement sa machine en route (38-35, 18ème minute). Diehl égalisait à nouveau et ce fut sur un score de parité que les deux formations rejoignaient les vestiaires (40-40).

3ème QT : Les défenses prennent le pas

Le match devenait dès lors plus défensif et les Alsaciens en profitaient pour faire la course en tête (45-49). Porté par un Malonga en feu, Montbrison passait en tête (51-49, 28ème minute), même si Mulhouse terminait très bien la période et comptait quatre points d'avance avant les dix dernières minutes (51-55).

4ème QT : Mulhouse à quatre secondes du titre...

Durant l'ultime période du temps réglementaire, Montbrison prenait les devants au tableau d'affichage (59-56, 63-60 36ème, puis 67-63 38ème minute). Dos au mur, le coach Monschau prenait un temps mort qui s'avérait salutaire. Quentin Diehl inscrivait cinq points consécutifs que Plasse, pourtant en difficulté jusque là, fructifiait d'un primé plus qu'important (69-71, 39ème minute). Grebongo faisait ensuite 1/2 aux lancers francs (69-72) mais Malonga égalisait d'un shoot venu d'ailleurs à quatre secondes du terme (72-72).

Une première prolongation crispante...

Comme dans la période précédente, Montbrison menait rapidement (77-73, 42ème minute) mais voyait les Mulhousiens revenir avec une très belle abnégation. Quentin Diehl égalisait à 1 minute du terme (77-77) et envoyait les deux équipes dans une nouvelle prolongation.

Puis la libération

En inscrivant trois paniers primés en trois minutes, Mulhouse frappait un grand coup dont l'équipe de Montbrison, bien que très vaillante, n'allait se relever. La dernières secondes s'égrainaient et le MPBA pouvait exulter : le titre était pour eux.

Crédit photo : Mulhouse Pfastatt Basket Association

A propos de l'auteur

Julien