50259563_1633067357000686_7436606495724142592_n

NBA London Game : Les réactions autour de Frank Ntilikina

Basket
17 Janvier 2019 23h55

Presque à domicile. A Londres pour disputer le très attendu "London Game", la venue du jeune français n'a pas manqué de réunir plusieurs médias nationaux et internationaux.

Au traditionnel jeu des questions-réponses lors de la séance ouverte, son coach David Fizdale a été interrogé au sujet du natif d'Ixelles en Belgique. Morceaux choisis.

Est-ce que vous diriez que Frank est égoïste ?

Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose. Il partage les ballons avec ses coéquipiers, prend de bons tirs, et fait en sorte de jouer du mieux qu'il sait faire.

Est-ce que vous voudriez qu'il montre un peu plus d'agressivité dans son jeu ?

Je pense que Frank doit juste rester Frank.

Quels sont ses axes de travail en ce moment ? ?

Il travaille sur tout : son tir, la gestion du ballon... Il regarde énormément de vidéos sur sa défense et apprend à connaître chaque joueur de la ligue. Nous mettons également l'accent l'accent sur les points importants pour l'équipe, les rebonds par exemple. C'est un gros travailleur et s'il continue ainsi, l'avenir s'ouvrira pour lui d'ici quelques temps.

Même son de cloche pour son coéquipier, Tim Hardaway Jr :

Est-ce que tu entrevoies un bel avenir pour Frank ?

Oui, c'est un état d'esprit pour Frank. A la fin, son destin est entre ses mains. Nous savons tous qu'il apporte véritablement quelque chose en défense. Du point de vue de son évolution, je suis persuadé qu'il va tout faire pour devenir encore meilleur, ce qu'il a toujours fait jusqu'à présent. Nous sommes et serons derrière lui à 100%, c'est notre coéquipier ! (propos recueillis NBA.com)

Du travail, encore et toujours, c'est bien ce qui attend Frank dans les prochains, mois, voire mêmes prochaines années pour se faire sa place dans le monde difficile de la NBA. Mais lui sait d'où il vient et a conscience du chemin qu'il reste à accomplir.

Crédit photo : Julien Hartmann



A propos de l'auteur

Julien