70660398_2923792157637217_4239613564215623680_n

Passer la seconde

Basket
24 Octobre 2019 20h49

La semaine passée s’est bien terminée pour Gries. Victorieux d’Aix-Maurienne pour le compte de la deuxième journée de Pro B, le BCGO a ouvert son compteur de victoires. Il faudra désormais rééditer la même performance face à un adversaire un peu plus coriace, Blois.

Au sortir de la rencontre face aux Savoyards, Ludovic Pouillart pouvait avoir le sourire. Son équipe venait de réaliser une prestation pleine et le coach l’avait bien remarqué : « Ce match sera une vraie base pour la suite. Notre niveau défensif a été bon et en attaque nous allons continuer à monter en puissance ». Certes privé d’Asier Zengotitabengoa, ménagé mais qui devrait retrouver son rang face à Blois, les neuf joueurs utilisé par le technicien griesois avaient tous répondu présents.

De plus, avec une semaine de travail supplémentaire dans les jambes, il sera également intéressant d’observer l’évolution du dernier venu, Tautvydas Slezas. Le Lituanien, remplaçant médical d’Olek Czyz, était apparu quelques minutes la semaine dernière mais encore en manque de rythme et de repère au sein du collectif, Ludovic Pouillart avait choisi de le reposer en seconde période. Pour résumer, la prestation griesoise face à Aix fut plus qu’intéressante et les joueurs ont sans doute glaner un bon capital confiance avant d’affronter Blois, un des cadors de la division.

Blois, valeur sure

Certes, le championnat de Pro B ne compte pour le moment que deux journées. Mais Blois compte tout de même deux succès, dont un au bout du bout du suspense face à Fos (101-98 a.p.) et un premier bien plus large face à Evreux (104 à 76). Avec un effectif complet, emmené par Benjamin Monclar (16,5 points de moyenne) ou encore Tyren Johnson (24 points de moyenne), l’ADA possède également dans ses rangs Cédric Bah, formé à la SIG et acteur majeur de la remontée de Souffel’ à ce niveau l’année passée. Avec 8 points de moyenne, 4,5 rebonds et 4 passes décisives sur ses premières sorties, l’intérieur semble s’être bien intégré à son nouvel effectif, malgré une arrivée un peu tardive due à sa pré-sélection pour la Coupe du Monde avec la Côte d’Ivoire : « Les débuts ont été difficiles avec beaucoup de nouveaux joueurs. Certains joueurs, dont moi, sont arrivés tardivement et cela n’a pas facilité les choses. Il a fallu un peu plus de temps pour qu’on apprenne à se connaître et jouer ensemble ». Malgré cela, les résultats sont déjà au rendez-vous et Blois arrivera donc en pleine bourre à la Forest Arena : « Le match de vendredi sera compliqué. On va devoir appliquer correctement notre stratégie et nos systèmes. Si on y arrive, je pense toutefois qu’on ne sera pas déçu du résultat ».

Tout cela pour réaliser une saison pleine, ce qui est bien sûr l’objectif du club : « Blois est un club ambitieux. La montée leur a déjà été refusé une fois car il n’avait pas de centre de formation. Cela a été corrigé donc maintenant, il ne reste plus qu’à gagner les matchs ».

Gries est prévenu, mais attention, les coéquipiers de Bruno Cingala-Mata ont eux aussi de bons arguments à faire valoir.

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Lucas Fischer