IMG_3196

Pour continuer à voir plus haut

Basket
18 Avril 2019 22h07

Le BC Gries Oberhoffen réalise pour l'heure une excellente saison. Bien au-delà des espoirs de maintien affichés au début de saison, les Verts se battent actuellement pour une place en Playoffs. Avec la venue de Denain ce soir à la Forest Arena, l'occasion est belle pour le BCGO de conforter sa place dans le haut du tableau.

Quinze victoires déjà, onze défaites, le bilan est plus que positif pour les Alsaciens. Mais l'appétit vient en mangeant dit-on et présent dans le Top 10 depuis de longues semaines, Gries souhaitera y rester encore quelques journées.

Grâce au sacre de Roanne en Leaders Cup, la neuvième place pourrait également être qualificative pour les Playoffs d'accession en Jeep Elite. Une bonne nouvelle car avec des concurrents directs Blois, Poitiers et Nantes, la lutte sera acharnée. Dans cette optique, la réception d'une équipe de Denain apparaît comme une belle opportunité pour les Alsaciens de conforter leur rang et pourquoi pas, se rapprocher des équipes de tête.

Denain, dans la course au maintien

Une victoire pour quatre défaites, c'est le bilan des Nordistes sur leur cinq dernières rencontres. Pas de quoi aborder son déplacement chez l'attaque la plus prolifique de Pro B dans les meilleurs conditions. Mais attention, car embarqué dans la course au maintien, Denain voudra jouer crânement sa chance pour créer la surprise. Ancien pensionnaire de l'équipe lors de la saison précédente, Ywen Smock peut sans doute le confirmer auprès de ses actuels coéquipiers. Surtout, ils ont réussi, pour le moment, à s'imposer plus de fois à l'extérieur (5 succès) qu'à domicile (3 victoires).

Pour mener à bien sa mission, Rémy Valin, le coach denaisien, peut s'appuyer sur différentes "menace"s, à commencer par Marquis Addison, meilleur marqueur de son équipe cette saison avec 15 points de moyenne. L'arrière américain est toutefois bien entouré puisque l'intérieur français Jérôme Cazenobe réalise lui aussi une excellente saison : 9,6 points inscrits mais surtout plus de 7 rebonds captés par match. L'ailier nigérian Chima Moneke s'est lui aussi mis en avant depuis son arrivée avec 13,6 points et plus de 6 rebonds de moyenne, tout comme le Britannique Akeem Williams, 12,3 points et véritable sniper à trois-points (45,5% de réussite).

Sérieux exigé

Pour ne pas compromettre ses chances de Playoffs, le BCGO devra s'employer pour réaliser un match plein ce vendredi. Avant une fin de saison qui sera extrêmement relevée (Gries affrontera quatre des cinq premiers et Poitiers, concurrent direct), il ne faudra pas traîner en route et démarrer ce "marathon" par un succès pourrait apporter encore un peu plus de confiance au groupe de Ludovic Pouillart. Et pour celà, jouer avec sérieux et concentration à la Forest Arena est le meilleur moyen.

Crédit photo : Lucas Ruch

A propos de l'auteur

Julien