79532677_3096231677059930_6446100575279906816_o

Pro B : Nouvelle défaite à domicile pour Souffel'

Basket
11 Février 2020 21h41

Encore une fois, Souffel' a tout tenté face à Clermont. Malheureusement, la rencontre se solde par un nouveau revers pour les Alsaciens 77 à 82. Vincent Vent termine meilleur marqueur alsacien (17 points, 4 rebonds) et Franck Tchoubaye aura bien mis à profit son temps de jeu (25 minutes, 9 points, 7 rebonds). Place à la trêve désormais pour les joueurs du BCS.

La partie démarrait parfaitement pour les locaux puisque Kentan Facey ouvrait le score dès les premières secondes d’un dunk rageur. La rencontre se jouait sur un rythme plaisant et les deux formations ne ménageaient pas leurs efforts avec un léger avantage toutefois pour Vichy-Clermont. Marcos Suka-Umu et Kevin Mondésir se partageaient la marque du côté des visiteurs qui prenaient les devants (6-10, 4e). Thimothé Vergiat faisait mouche à trois points avant que Pendarvis Williams ne lui rende la monnaie de sa pièce (9-13). De bons passages de Vincent Vent et Sylvain Sautier permettaient à Souffel’ de passer devant (15-13) mais deux flèches de David Denave finissaient de placer les Auvergnats en tête après dix minutes, 17-23.

Clermont hausse le ton

La courte pause n’échaudait pas l’adresse de David Denave qui démarrait le second quart-temps la même manière qu’il venait de finir le premier (17-26). Frank Tchoubaye faisait une entrée remarquée pour le BCS. En quelques instants, il captait deux rebonds offensifs et inscrivait trois points qui permettaient à Souffel’ de rester au contact (20-28). En délicatesse avec son adresse à trois-points (1/10 à ce moment-là, 3/13 à la pause), les Alsaciens n’arrivaient pas à fondre sur son adversaire du soir. Au contraire, celui-ci prenait le large après un panier de son capitaine, Charles-Henri Bronchard (20-34, 14e). Clermont imposait un vrai défi physique aux joueurs du BCS, parfois à la limite, et Souffel’ peinait à développer son jeu. Heureusement, quelques paniers en fin de période maintenaient l’espoir pour les Alsaciens (34-46, 20e).

La révolte alsacienne

Remontés comme des pendules, Souffel’ démarrait la deuxième période de la meilleure des manières. Pleins d’envie, agressifs en défense et inspiré en attaque, les hommes de Stéphane Eberlin démarraient par un 10-0 qui relançait totalement la rencontre (44-46, 34e). Las, les coups de sifflet tombaient sur les joueurs du BCS qui se retrouvaient rapidement à cinq fautes d’équipe. Malgré un bon retour sur le parquet de Louis Marnette, Clermont reprenait de l’air en fin de période (50-57, 29e) avant de voir Kentan Facey manquer ses deux lancers, laissant ainsi Souffel à -6 (53-59, 30e).

La chance du BCS venait-elle de passer ? David Denave ressortait de sa boîte, Clermont avec, et la barre des dix points d’avance se voyait à nouveau dépassée (57-68, 33e). Sylvain Sautier écopait d’une cinquième faute personnelle et devait quitter ses partenaires au moment où Souffel’ était tout proche (64-68, 36e). Le money-time s’annonçait tendu mais la JA gérait très bien sa courte avance, sanctionnant chaque oubli alsacien, Pendarvis Williams se chargeant de sceller le score du match avec son dunk (72-78, 39e). Malgré un ultime rush symbolisé par ce primé d’Antony Labanca, c’est bien Clermont qui s’imposait 77-85.

Décidément, il devient compliqué pour Souffel’ de s’imposer à domicile…

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Julien Hartmann