IMG_8901

Rassurant !

Basket
12 Mai 2019 20h52

Opposée au Portel, la SIG n'a pas eu la partie facile face à la vaillante équipe nordiste. Elle s'est néanmoins imposée 87 à 73 grâce à un dernier quart temps bien maîtrisé et garde son destin entre les mains en vue des Playoffs.

Les Alsaciens prenaient même un excellent départ, grâce notamment à Jarell Eddie (19 points, 7 rebonds). Le sniper local démarrait pied au plancher derrière l'arc et signait un 3/4 qui plaçait rapidement la SIG en tête (15-5, 4ème minute). Le Portel restait dans la course grâce à l'adresse longue distance de son capitaine Benoit Mangin mais la grosse activité de Youss' Fall dans la raquette (19 points, 7 rebonds pour lui aussi) permettait à Strasbourg de boucler le premier acte en tête, 26-13.

Pas encore assuré de rester en Jeep Elite, Le Portel voulait tenter de se sauver en s'imposant au Rhénus. Akoon-Purcell et Traoré faisaient eux aussi mouche à trois-points et les joueurs d'Eric Girard signaient un 8-2 d'entrée pour recoller au tableau d'affichage (28-21, 13ème minute). Il fallait une nouvelle réussite longue distance d'Eddie pour creuser l'écart mais les Portelois s'accrochaient (35-30, 17ème minute). Ludovic Beyhurst inscrivait pourtant les derniers points du quart-temps et la SIG menait 39-32 au moment de rejoindre les vestiaires.

La seconde période démarrait bien pour Strasbourg avec un 9-2 qui permettait de reprendre ses aises (48-34). Pourtant, les nordistes réagissaient grâce à Mangin et Williams (50-44, 25ème minute). Le match se tendait et les deux équipes ne se lâchaient plus. Le Portel pointait même à quatre longueurs après un panier de Paul Harris (57-53, 28ème minute) même si Fall accordait une avance de cinq points aux siens avant les dix dernières minutes (60-55).

Une dernière période que la SIG attaquait tambour battant avec un nouveau 9-0 (69-55, 33ème minute). Cette fois, la marche devenait trop haute pour les visiteurs. David Andersen se faisait lui aussi plaisir en empilant les points et Strasbourg s'imposait finalement 87 à 63.

En attendant le résultat de Bourg demain à Nanterre, Vincent Collet et ses hommes gardent leur avenir entre leurs mains. Dernier acte samedi prochain du côté de Gravelines-Dunkerque, avant peut-être les Playoffs.

Crédit photo : Clément Rebholz


A propos de l'auteur

Julien