68955275_2854986081184492_1861381118905810944_n

Souffel' est prêt

Basket
15 Septembre 2019 20h14

Vendredi soir, le BC Souffelweyersheim a également mis un terme à sa période de préparation après un large succès face à Nyon, 93 à 66. Avant d'affronter le GET Vosges mardi en coupe de France, Jason Bach (14 points, 5 rebonds vendredi soir) nous en dit plus sur l'état actuel du BCS.

Terminer par une victoire permet toujours de se rassurer, surtout quand la manière est là. Pourtant, vendredi soir, ce sentiment n'était pas pleinement atteint, surtout après la première période des hommes de Stéphane Eberlin : « C'est toujours une bonne chose de gagner les matchs. Mais le coach nous l'a rappelé, si on démarre les matchs de la sorte, ce sera difficile en Pro B. C'est une très bonne piqûre de rappel et cela prouve qu'on n'a pas la possibilité de jouer "facilement". Néanmoins, on se rend compte que lorsqu'on met l'intensité nécessaire, on pourra faire jeu égal avec beaucoup d'équipes ».

Face à Nyon, le BCS pointait à 49 points encaissés à la pause (chose inhabituelle) et seulement 17 de plus à la fin du match. Marques de fabrique de l'équipe en NM1, la défense et l'agressivité positive seront une nouvelle fois les principes de l'équipe pour aller chercher le maintien : « C'est clair que si on veut exister, on doit en passer par là. On ne peut pas se permettre de jouer tranquillement et espérer gagner des matchs. On est monté comme ça l'an dernier et aujourd'hui, j'ai l'impression que tout le monde a bien en tête la manière de jouer, à l'image de notre deuxième mi-temps ».

Désormais, la compétition officielle va reprendre ses droits et un premier match dans les Vosges attend les coéquipiers de Jason Bach. Auteur d'un très bon parcours l'année passée (Gravelines-Dunkerque était notamment tombé aux Sept Arpents), ce trophée sera à nouveau un objectif pour le BCS : « C'est un événement spécial. Si on gagne, on sait qu'on aura la possibilité de recevoir une bonne équipe, comme Rouen ou le BCM l'an dernier. Ce match au GET Vosges est à notre portée et à nous de jouer de la même manière que nous l'avons fait en seconde période pour passer ce tour ». Passé l'obstacle vosgien, Souffel' attaquera ensuite la Leaders Cup, traditionnelle ouverture du championnat de Pro B : « On va pouvoir s'étalonner contre des formations de Pro B car elles ne faisaient pas partie de notre programme de pré-saison. Certains joueurs ne connaissent pas encore le niveau et on pourra voir après ces quatre rencontre si on est dans le vrai ou au contraire, s'il faut travailler encore plus dur ».

Premiers éléments de réponse dès mardi soir.

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Lucas Fischer