50224001_2477288468954257_6636602917686083584_n

Tel un leader

Basket
23 Avril 2019 21h51

Longtemps, Souffel’ a été accroché par une coriace et vaillante équipe de Bordeaux. Grâce à une très belle série en début de quatrième quart temps, ils ont toutefois réussi à s’imposer et rester invaincu dans leur antre, 70 à 51. Cédric Bah (17 points, 9 fautes provoquées) et Sylvain Sautier (10 points, 6 rebonds) ont joué un grand rôle dans le succès de leur équipe ce soir.

Le match démarrait « calmement ». Cédric Kuakumensah était le premier à se mettre en évidence après presque deux minutes de jeu mais était rapidement suivi par Cédric Bah (4-0, 2ème minute). Bordeaux réagissait et menait la vie dure à Souffel’ dans les minutes qui suivaient (9-9, 6ème minute). Pourtant, les quatre dernières minutes de ce premier acte tournaient totalement à l’avantage des Alsaciens. Porté par l’entrée énergique de Sylvain Sautier, le BCS signait un 8-0 qui leur permettait de compter huit longueurs d’avance après 10 minutes (17-9).

Souffel’ dans le dur

Dominant dans le premier acte, Souffelweyersheim allait connaître plus de difficultés dans le second. Même si Frank Tchoubaye et Lucas Diemer donnaient chacun dix points d’avance à leur équipe (19-9 puis 21-11), Bordeaux resserrait la défense, profitant, il est vrai, d’un peu de précipitation (5 balles perdues dans ce second quart) et de malchance des Souffelois. Richard Gordon replaçait son équipe à -5 (23-18, 16ème minute) avant que Cédric Kuakumensah, très adroit à trois points (trois réalisations à la pause) ne redonne un peu d’air au Leader de la Nationale 1. Malgré cela, le travail de sape des Bordelais portait ses fruits et Sébastien Cape, puis Richard Gordon trouvaient la faille pour ramener les leurs à trois points, 26-23 (19ème minute). Cédric Bah profitait ensuite de deux lancers suite à une faute anti-sportive pour donner de l’air à son équipe juste avant la pause (28-24 à la mi-temps).

Bordeaux revenait des vestiaires le couteau entre les dents, bien déterminé à faire tomber le leader dans sa salle. Jeffrey Dalmat égalisait tout d’abord (28-28, 21ème minute) avant de voir Mathieu Boyer puis Quentin Hanck scorer pour garder le contact avec Souffel’ (37-35, 26ème minute). Jason Bach sortait alors de sa boîte et sur deux actions bien senties (un primé puis un dunk rageur en contre-attaque), redonnait sept points d’avance aux siens (42-35, 27ème minute). Le match venait-il de tourner ? Non car Ludovic Vaty, Quentin Hanck et Sébastien Cape réglaient la mire de loin et avec trois paniers longue distance, plaçaient Bordeaux en tête avant les dix dernières minutes, 42-44 (30ème minute).

Une série salvatrice

Ludovic Vaty gardait la main chaude et marquait d’entrée suite à un rebond offensif. Sentant le vent tourner, Souffel’ réagissait alors et infligeait un 17-0 que Bordeaux ne réussissait à stopper qu’à 4 minutes 30 du terme (59-47). Le match se tendait et chaque action se jouait à la limite de la régularité. Avec son premier panier du match, Aldo Curti scellait pourtant le sort de la rencontre (64-49, 37ème minute) et Souffel’, non sans mal, s’imposait finalement 70 à 51.

Crédit photo : Myriam Vogel

A propos de l'auteur

Julien