Claude Meyer-

Du changement à l'US Meistratzheim !

Football
19 Juin 2019 11h45

En Alsace il y a le Racing Club de Strasbourg en Ligue 1, mais pas uniquement. La région regorge de dizaines de clubs amateurs qui font vivre ce sport qui est le football. Cette semaine nous avons décidé de mettre en lumière un club qui a connu quelques difficultés lors des saisons précédentes. Ancien pensionnaire de D1, l'US Meistratzheim a dégringolé les divisions et se retrouve en bas de l'échelle à l'aube d'une toute nouvelle saison qui annonce de nombreux changements.

Nouveau président, nouvel entraîneur !

Claude Meyer est arrivé à Meistratzheim en 2006 en tant que joueur, treize années plus tard, il prend la présidence ! Entraîneur durant ces quatre dernières saisons, Claude Meyer a donc décidé de céder sa place à Thierry Froeliger. Ancien joueur de Vauban avec qui il a évolué avec Jacky Duguépéroux (entre autres), l'ancien entraîneur de Valff et Nordhouse se lance un nouveau challenge.

Ce dimanche, l'USM était confronté à l'équipe des "Portugais de Colmar". Une division séparait les deux formations durant cette saison. Champion de D4 (district), le club visiteur évoluera donc en D3 la saison prochaine tandis que Meistratzheim restera en D5. La logique fut respectée dans cette rencontre avec la victoire 2-0 des Portugais de Colmar. Les locaux n'ont pourtant pas à rougir comme le précise son entraîneur Claude Meyer, qui espérait quitter son poste d'une meilleure manière : "Je suis un peu déçu, il y avait largement la place pour faire mieux. On a eu les occasions pour s'imposer. J'ai vu des joueurs se battre jusqu'à la fin. J'aurais préféré partir sur une victoire. C'est un match encourageant pour la suite. Il ne faut pas oublier qu'il y avait deux divisions d'écart entre les deux équipes."

De son côté, Thierry Froeliger a donné de la voix pour la première fois sur le banc de l'USM. Le nouveau coach nous explique son choix : "J'ai toujours eu une bonne image du club. C'est un club que je connais depuis longtemps. Cela faisait deux années que le club voulait me recruter. J'ai toujours eu envie de travailler avec Claude (Meyer). L'objectif est clair, il faut monter. Il y a de la qualité, mais il faut changer de système. C'est un club familial qui n'est pas à sa place..."

On ne pouvait pas clôturer l'article sans parler de Claude Rosek, nouveau vice-président du club et enfant du village : "Originaire du village, je suis toujours resté au club malgré les galères. Il ne faut pas venir quand tout va bien. Devenir vice-président de "mon" club c'est un moment un peu particulier."

La défaite concédée en Coupe de France ce week-end n'occulte en rien le nouveau projet des dirigeants et l'objectif fixé pour la saison prochaine !

Sur la photo : À gauche, Claude Meyer, président de l'US Meistratzheim. À droite, Thierry Froeliger, nouvel entraîneur de l'USM.

A propos de l'auteur

Jonathan Helbling