SAHB / ESSAHB : Le point sur le projet d'union

Handball
17 Mai 2019 15h53

Cela fait de nombreuses années que l'idée d'un rapprochement entre le Sélestat Handball et l'ESSAHB est régulièrement évoqué, mais sans réelle avancée. Révélé par les Dernières Nouvelles d'Alsace dans son édition de mercredi, le projet d'union des deux clubs bas-rhinois a pris un sérieux coup d'accélérateur depuis près de deux semaines. Le point sur la situation.

Les collectivités poussent grandement le projet !

Que ce soit la Région Grand Est, la Ville de Strasbourg, la Ville de Schiltigheim et l'Eurométropole côté ESSAHB ou la Ville de Sélestat côté SAHB, l'ensemble des acteurs institutionnels semblent être favorables, voire fortement inciter se rapprochement. Une réunion entre les deux clubs avait déjà eu lieu fin Avril à Strasbourg mais sans réelles conclusions constructives. Le coup d'accélérateur a eu lieu quelques jours après la dernière journée de championnat qui a vu l'ESSAHB se classer 13ème et relégué sportivement en N1. Du coté du SAHB, le bilan sportif n'était non peu très flatteur avec une 8ème place et des vacances avancées en l'absence de Play-Offs.

L'idée des élus est donc simple : mutualiser les moyens financiers, structurels et humains pour créer une entité bas-rhinoise étant en capacité de jouer au plus haut niveau d'ici 2 à 3 ans. A cet instant, les deux clubs sont favorables au projet.

2019 ou 2020 ?

D'après nos informations, la majorité des acteurs du dossier semble vouloir faire le maximum pour débuter la nouvelle saison 2019/2020 sous une même entité. Malgré un bon accueil du projet par les instances nationales du handball français (LNH et FFHB), la date limite pour inscrire les clubs en Proligue est fixée au 1er Juillet, et ne semble pas faire l'objet d'exception pour cette éventuelle union strasbourgeois/sélestadienne. Une échéance très proche qui ne semble pourtant pas effrayer les collectivités et les acteurs du projet. La viabilité (ou non) du projet à très court terme devrait donc être annoncée d'ici peu. Mais en cas de report à l'été 2020, le principal danger du projet pourrait être les prochaines élections municipales de 2020 qui pourraient changer la donne.

Où se disputeraient les matchs ?

Cela reste pour l'heure une simple projection au vu de l'avancée des discussions. L'hypothèse la plus probable pour la saison à venir, serait une fourchette de 8 à 10 matchs de championnats disputés au CSI de Sélestat et 3 à 5 rencontres du coté de l'Eurométropole au Rhénus Sports selon la disponibilité de la salle et éventuellement aux Malteries de Schiltigheim.

Quelles conséquences sur le plan sportif ?

Là aussi beaucoup d'interrogations et pour le moment pas de réponses officielles. Au niveau des staffs, l'ESSAHB a fait signer Denis Lathoud alors que le SAHB a prolongé son entraîneur Christophe Vienney. Du coté des effectifs, les deux clubs avaient prévus des mouvements, notamment du côté de Sélestat qui avait déjà fait signer le pivot international italien de l'ESSAHB, Andréa Parisini. Des doublons risquent donc d’apparaître en cas de concrétisation du projet. Affaire à suivre.

CRÉDIT PHOTO : Martial Lithard Photographie

A propos de l'auteur

Maxime