IMG_0176

Caroline Garcia : "Mon coach m'a donné des consignes qui m'ont aidé"

Tennis
23 Mai 2019 17h26

Tout juste sortie de sa demi-finale, Caroline Garcia a confirmé avoir connu un premier set difficile : "c'était difficile dans le jeu aujourd'hui. Mon adversaire me mettait beaucoup de pression et je n'avais pas beaucoup de temps pour organiser mon jeu. Je n'avais jamais deux balles identiques à frapper et je concédais logiquement beaucoup de points gagnants".

Au-delà du défi imposé par son adversaire, la Lyonnaise a également éprouvé des difficultés dans son propre jeu : "Je jouais des balles beaucoup trop courtes". Une synthèse du premier set que la Française lâchait 6-3.

C'est à ce moment que l'apport de son coach l'a aidé, après quelques jeux : "mon entraîneur m'a demandé de jouer beaucoup plus long. C'est ce que j'ai fait, après deux jeux". Un changement salvateur qui lui permettait "de trouver une meilleure longueur de balle, de laisser moins de points gratuits et de pousser plus souvent à la faute une adversaire très agressive".

Une demi franco-française

Surtout, la Française avoue ne jamais avoir paniqué, même dans les temps les plus troubles, au contraire de sa jeune adversaire (16 ans), aperçue en larmes sur son banc après la rencontre :" Cela ne se voyait pas qu'elle n'a que 16 ans. De par son physique et sa façon de jouer, elle fait plus". Des émotions que Caroline Garcia semble mieux gérer ces derniers temps :"Il peut arriver que les émotions prennent le dessus. J'ai déjà été dans ce cas et il n'y pas de honte. Il faut apprendre à se connaître et à gérer ses émotions pour anticiper avant que cela n'affecte ton jeu".

Désormais, place à un nouvelle demi-finale dans ce tournoi où elle avoue "jouer à fond, sans retenue et à prendre du plaisir". Face à Chloé Paquet, une adversaire qu'elle connait mais "pas non plus sur le bout des doigts", il sera question de "faire abstraction du contexte, du fait d'affronter une joueuse que tu connais. Mais c'est un bon challenge, j'ai envie de jouer et profiter à fond de cette demi-finale".

Ce sera déjà le premier pas pour disputer une nouvelle finale dans la capitale alsacienne.


A propos de l'auteur

Julien