IMG_0070

Dayana Yastremska remporte les Internationaux de Strasbourg 2019

Tennis
25 Mai 2019 17h41

Quelle finale ! Presque trois heures de jeu ont été nécessaires pour livrer le nom de la lauréate des Internationaux de Strasbourg 2019. A tout juste 19 ans, Dayana Yastremska, 42ème mondiale et tête de série n°6 du tournoi s'est imposée face à Caroline Garcia en trois sets, 6-4 / 5-7 / 7-6. C'est le troisième titre de sa carrière, son premier à Strasbourg et donc, son premier sur terre battue.

Le début de match de Caroline Garcia était pourtant prometteur. Elle parvenait à s'emparer de l'engagement de son adversaire pour mener 2-0. Malgré sa relative jeunesse, Yastremska ne se laissait pas impressionner. Elle débreakait dans la foulée puis égalisait à 2-2. Et puis, la rencontre sera une succession de break et de débreak pour chacune des deux joueuses, jusqu'à ce que l'Ukrainienne soit la première à garder sa mise en jeu. Coup double puisque cela lui permettait d'empocher la première manche, 6-4.

Retour in-extremis

Sur sa lancée, Yastremska démarrait le second set de la même façon, en remportant les deux premiers jeux (2-0). Le match devenait accroché et les échanges disputés, pourtant, la native d'Odessa commençait à commettre plus de fautes directes, malgré un nombre de coups gagnants toujours très importants. Elle s'offrait tout de même deux balles de match sur le service de Caroline Garcia (5-4), mais des retours trop longs maintenaient la Française en vie. Et l'expérience allait parler : en gardant la tête froide, elle parvenait à refaire son retard et égalisait alors que son adversaire servait pour le gain de la rencontre (5-5). Elle enchaînait avec deux nouveaux jeux gagnants et revenait à une manche partout, 7-5.

Au bout du bout

On pouvait dès lors penser que le match avait basculer. En gagnant les quatre derniers points du second set, Caroline Garcia validait d'entrée sa mise en jeu, sur un jeu blanc (1-0). Yastremska répondait, égalisait, puis reprenait les devants au terme d'un jeu interminable : sept balles de break étaient nécessaires pour mener 2-1. Mais Garcia aime Strasbourg et n'allait pas laisser sa place aussi facilement. Elle débreakait dans la foulée et avait, pour la première fois de la finale, l'occasion de s'imposer. Las, sa balle de match n'était pas transformée et la décision finale allait se faire au tie-break.

Dans le dernier tie-break, Yastremska faisait le trou d'entrée, sans jamais laisser une chance à son adversaire de revenir. Au final, elle remporte le jeu décisif 7-3 et et inscrit, pour la première fois, le nom d'une Ukrainienne au palmarès des Internationaux de Strasbourg.

Crédit photo : Lucas Ruch


A propos de l'auteur

Julien